Glen Boulder Trail, New Hamsphire

Le lendemain, profitant d’une météo idéale – soleil et chaleur modérée -, nous nous lançons dans une randonnée située un peu au sud du mont Washington, choisie au hasard.

 

 

Contrairement à l’ascension en voiture du mythique sommet, quasiment toutes les randonnées du secteur sont accessibles gratuitement, et je peux vous dire qu’il y en a un sacré paquet ! C’est en cela que je préfère venir ici que rester au Québec… Sans parler du fait que, en Nouvelle-Angleterre, nous avons affaire à de vraies montagnes, avec des paysages alpins, ce qui n’existe quasiment pas au Québec.

Avant cela, on commence par un petit échauffement qui nous mène à de belles chutes d’eau. Encore une fois, quelle chance d’avoir un temps pareil.

 

 

On passe ensuite aux choses sérieuses, avec le Glen Boulder Trail, une randonnée d’un bon niveau de difficulté.

 

 

Eh bien ça grimpe ! Pas ou peu de photos pendant la première moitié de l’ascension, du fait que l’on se trouve en sous-bois. Cela n’a que peu d’intérêt. À la rigueur, on aurait pu photographier les milliers de moustiques qui nous ont piqués…

Voici les premières vues sympathiques, une fois que la forêt commence à être moins épaisse. Nous sommes partis de la route située en contrebas.

 

 

On arrive ensuite en zone alpine : ne subsistent que des épinettes noires, ou presque. On voit bien le travail du vent…

 

 

Encore un peu plus haut, les arbres sont de plus en plus petits, et la pente s’élève encore…

 

 

Et une dernière vue de (presque) tout en haut ; la route commence à être loin…

 

 

Restait plus qu’à descendre…

 

Il était ensuite temps de rentrer au bercail, à 500 km de là… Cette fois, nous sommes passés par le poste frontière de East Hereford, ridiculement petit (et tant mieux). Il n’y avait personne. Puis nous avons pris le chemin des écoliers jusqu’à Sherbrooke, via Saint-Malo la bien nommée. Puis encore quelques heures de route…

 

Ah, si cela n’était pas si loin…

 

Posted in New Hampshire, États-Unis, Voyage | Tagged , , , | Leave a comment

Mont Washington, New Hampshire

Cela faisait longtemps que je voulais y aller, étant donné ce que représente le mont Washington d’un point de vue météorologique : le sommet culmine à 1 917 m et est le plus haut de tout l’est de l’Amérique du Nord. Le record de vent est de 372 km/h, et fut pendant longtemps le record mondial, avant d’être détrôné par les 408 km/h de Barrow Island, en Australie, même si ce fut au cours d’un cyclone. Les 200 km/h y sont très fréquemment atteints. Le record de chaleur est de 22,2 °C et le record de froid est de -43,9 °C. Il tombe en moyenne 714 cm de neige sur l’année et il peut neiger tous les mois de l’année (même si c’est exceptionnel en juillet).

Tout est .

On y avait été à la fin de l’hiver 2013, mais la route pour y accéder n’était pas encore ouverte (elle ne l’est que de mai à octobre).

 

Un peu avant le mont Washington, un des nombreux ponts couverts du New Hampshire :

 

 

La route pour monter au sommet est payante (28 $ + 8 $ par passager supplémentaire), mais bon, c’est l’Amérique… Elle est très étroite et très pentue et, même pour nous qui sommes habitués aux routes pyrénéennes, je dois dire qu’il faut faire attention. Alors imaginez pour les Américains ! D’ailleurs, nous avons vu une voiture sur le toit, dans le fossé…

Et regardez ce que l’on trouve, à environ mi-chemin :

 

 

Les freins et le radiateur chauffent, je peux vous le dire !

Probablement autour de 1 200 m d’altitude, on voit bien la limite des arbres qui commence à apparaître :

 

 

Et un peu plus haut encore…

 

 

Il restait même une petite trace de neige plus haut, alors que nous étions le 22 juin.

 

Désormais, place aux photos du sommet (1 917 m) avec, par chance, une excellente visibilité (on compte plus de 300 jours par an où l’on observe du brouillard – mais pas forcément toute la journée). Il faisait 3 à 4 °C et il n’y avait que 60 km/h de vent :

 

 

La tour qui comporte tous les instruments météo ; l’abri Stevenson est derrière, accroché à la tour et hors vent. Situation exceptionnelle pour un lieu exceptionnel (i.e. habituellement, un abri météo est installé loin de toute source de chaleur – comme le béton -, et dans un endroit qui soit le plus dégagé possible). Ici, on n’a pas le choix : avec le vent qu’il y a, tout s’envolerait…

 

 

La Tip Top House, le bâtiment de vie du temps où il y avait du personnel (météo) en permanence au sommet. Il a carrément été construit dans la pierre, là encore pour des questions de sécurité. Qu’est-ce que j’aimerais m’y trouver au cours d’une temps de neige et/ou de vent…

 

 

Un autre bâtiment, qui fait office de boutique de souvenirs ; il est attaché au sol par des chaînes…

 

 

Et, pour finir, quelques vues sur les White Mountains, depuis le sommet, où l’on voit que le temps est assez dégagé :

 

 

Deuxième partie à suivre…

 

 

Posted in New Hampshire, États-Unis, Voyage | Tagged , , | Leave a comment

Back to Maine again…

Oh, cela faisait trop longtemps que nous n’avions pas passé la frontière et pris ce petit bol d’oxygène qui parfois manque ici.

Humer l’air marin, changer de paysages, s’évader le temps d’un week-end… Retour (en images) sur ces trois jours passés dans le Maine, en mai dernier.

Et donc, cette fois, direction le sud de l’État (région d’Ogunquit), comme en 2010.

 

 

Le temps était prévu très mitigé mais, par miracle, la pluie s’est arrêtée peu après Portland. Avant ça, ce fut le déluge ! Ensuite, le temps fut correct, avec de belles périodes ensoleillées, des températures agréables et quelques petites averses pas méchantes. Pas de quoi gâcher le week-end.

Après une longue route (près de 600 km), la grande plage d’Ogunquit, sous le soleil :

 

 

Avec une légère brume résultant de la différence de température entre les terres – légèrement surchauffées – et l’océan, encore glacial (7 à 8 °C)…

 

 

On continue avec la plage de Wells :

 

 

Kennebunk, un des lieux de résidence de George W. Bush :

 

906241_10152495511782578_4828778578895913640_o

 

Perkins Cove (Ogunquit) :

 

 

Nubble LightCape Neddick (York) :

 

 

Surfeurs (courageux) et reflets…

 

10286889_10152495513887578_4034651505945420923_o

 

Et enfin, le fort McClary, à Kittery, dans l’extrême sud du Maine :

 

 

En face, c’est le New Hampshire…

 

Bonus : une traduction pour le moins hasardeuse (!), et les Américains ont de l’humour !

 

 

Voilà, à la prochaine !

 

Posted in Maine, États-Unis, Voyage | Tagged , , , , , , | 3 Comments